Le syndrome HELLP

Qu'est-ce que le syndrome HELLP ?

Le syndrome HELLP est une complication de la grossesse potentiellement mortelle, généralement considérée comme une variante de la prééclampsie. Il touche 15% des femmes atteintes de prééclampsie. Il peut avoir des conséquences très graves pour la maman et son bébé.

Le syndrome HELLP a été nommé par le Dr Louis Weinstein en 1982 à partir des initiales des caractéristiques suivantes :

  • H pour « Hémolyse », qui est la destruction des globules rouges,

  • EL pour « Elevated Liver enzymes », (enzymes hépatiques élevées)

  • LP pour « Low Platelet count », (faible nombre de plaquettes),

la somme de ces initiales formant l'acronyme anglais HELLP.

Ce syndrome peut être difficile à diagnostiquer. Ses symptômes peuvent être confondus avec une gastro-entérite, une grippe, une hépatite aiguë, une maladie de la vésicule biliaire ou d'autres conditions. C'est pourquoi il est essentiel que les futures mères soient attentives à ses symptômes, qu’elles consultent leur médecin ou sage-femme afin qu'elles puissent recevoir un diagnostic et un traitement précoces.

 

Les symptômes du syndrome HELLP :

Les symptômes physiques du syndrome HELLP peuvent ressembler à ceux de la pré-éclampsie, comme par exemple les œdèmes et troubles de la vision. Mais ce syndrome peut aussi être caractérisé par:

  • des maux de tête, sourds ou violents, souvent décrits comme des migraines qui ne disparaissent pas;

  • et / ou ce qui apparait comme des troubles de la digestion (nausées / vomissements / diarrhées), ils sont préoccupants s’ils apparaissent soudainement et dans le troisième trimestre de la grossesse;

  • et / ou une douleur au ventre, ressentie typiquement comme une "barre", elle se situe généralement sous les côtes du côté droit (quadrant supérieur droit en terme médical). Cette douleur peut être confondue avec des brûlures d'estomac, des problèmes de vésicule biliaire, ou une indigestion;

  • et/ou douleur à l’épaule, la douleur à l'épaule est souvent appelée « douleur référée » parce qu'elle irradie du foie sous les côtes droites. Elle peut vous faire penser à un pincement le long de la sangle du soutien-gorge ou sur votre cou;

  • et / ou douleur dans le bas du dos, les douleurs lombaires (appelées aussi lombalgies) sont un problème très fréquent de la grossesse, mais elles peuvent parfois indiquer un problème en lien avec le foie, surtout si elles s’accompagnent d'autres symptômes de la pré-éclampsie.

Très rarement, ce syndrome peut aboutir à des complications très graves mettant en jeu la vie de la mère (et du fœtus) comme une rupture du foie (0,001-0,002 % des cas) ou un accident vasculaire cérébral (œdème cérébral ou hémorragie cérébrale). Ceux-ci peuvent être évités lorsque le HELLP syndrome est pris en charge à temps.

Si vous ou quelqu'un que vous connaissez présentez l'un de ces symptômes, consultez immédiatement votre médecin ou rendez-vous aux urgences de la maternité.

Quel traitement pour le syndrome HELLP ?

Le plus souvent, le traitement définitif pour les femmes atteintes du syndrome HELLP est l'accouchement en urgence de leur bébé, même si la grossesse est peu avancée, et ceci pour sauver la maman.

Que faire pour prévenir le syndrome HELLP ?

Malheureusement, il n'y a actuellement aucun moyen de prévenir cette maladie. La meilleure chose à faire est d’être en bonne santé avant de tomber enceinte, de ne pas manquer ses visites médicales pendant la grossesse, et d’informer vos médecins de toute grossesse antérieure à haut risque ou d’antécédents familiaux de de pré-éclampsie, syndrome HELLP, ou d'autres troubles hypertensifs.

© 2018 Grossesse Santé contre la pré-éclampsie