Profils à risque de prééclampsie

Vous avez plus de risques de développer une prééclampsie si:

  • Si vous avez déjà eu une prééclampsie ou si vous avez des antécédents familiaux de prééclampsie et HELLP syndrome,

  • Si vous souffrez avant la grossesse de diabète, d’hypertension artérielle, d’une maladie rénale chronique, d’obésité, ou de maladies auto-immunes (comme le lupus),

  • Si votre grossesse est multiple (jumeaux et plus),

  • Si votre grossesse est issue de don de sperme ou d’ovocytes.

  • Si vous avez des origines africaines ou antillaises,

  • Si vous avez moins de 18 ans ou  plus de 40 ans.

Si vous pensez faire partie d'une population à risque, parlez-en à votre médecin, idéalement dès que vous avez le projet d’avoir un enfant, et sinon dès le début de votre grossesse.

© 2018 Grossesse Santé contre la pré-éclampsie