"J’ai l’impression d’être étrangère aux autres et au monde. Comment l’expliquer ?"

La souffrance psychologique qui suit la pré-éclampsie.

Fabienne Cautru nous parlait dans le précédent post des « flash backs » incessants qui peuvent survenir après un accouchement traumatique et être un des symptômes de trouble stress post traumatique. Les mamans peuvent en outre avoir le sentiment d’être coupée de soi, d’être étrangère par rapport à elle-même mais aussi par rapport au monde. Et cela les empêche de reprendre pied dans la vie réelle et de renouer des contacts avec les autres. C’est ce sujet que nous allons approfondir aujourd’hui.

Le traumatisme peut beaucoup ébranler les mamans dans leur sentiment d’invulnérabilité, dans leur conviction que le monde est protecteur et dans leur confiance espérée du secours venant d’autrui. Il change et biaise leur rapport au monde, leur façon de le percevoir, de l’apprécier, de le penser, d’aimer, de vouloir, d’agir…

Ce sentiment d’étrangeté et d’irréalité est la manifestation d’un mécanisme de défense appelé dissociation. Il s’agit d’un processus mental automatique mis en place par la personne pour faire face aux situations de stress majeur, pour se détacher d’une réalité insupportable. Mais ce mécanisme de défense peut s’avérer inefficace s’il est trop intense ou trop rigide dans sa mise en jeu. En effet, ses aspects relativement effrayants peuvent eux-mêmes engendrer de l’anxiété.

Les techniques de relaxation, la méditation, le yoga, les exercices de cohérence cardiaque* que les personnes peuvent pratiquer seules sont des outils qui peuvent permettre de diminuer le niveau d’anxiété, d’évacuer les tensions nerveuses et de se reconnecter avec ses sensations corporelles.

Il est important également d’encourager les femmes à reprendre progressivement leurs activités de loisir qui leur procuraient du plaisir et les occupations qui les motivaient avant l’évènement traumatique. Bien entendu, ce sont des pistes qui peuvent aider mais elles ne sauraient se substituer à une thérapie si la gravité des symptômes le nécessite.

(*) : La cohérence cardiaque est fondée sur des exercices respiratoires permettant d’agir sur le rythme cardiaque et de procurer un apaisement au niveau physique et psychique. Cette technique est très utile en cas de stress ou de forte émotivité. La technique la plus simple est celle du 365 : 3 fois par jour, 6 cycles respiratoires (inspiration/expiration de 5 secondes chacune) par minute et pendant 5 minutes.


#laPreeclampsieParlonsEn

#preeclampsie #eclampsie #prema #hellpsyndrome #mumsupportingmums #grossesse #grossessesante #hrp #motherhood #truestory #reallife #realmotherhood #maternitesansfiltre #accouchement #womenempowerment #mumlife #mum #womenarestrong #prematurite #mamanwarrior #bebepremature #neonat #minibebe #bebepoidsplume #accouchementenurgence #cesariennedurgence #cesarienne #superbebe #maman #mamanwarrior #jeunemaman #mamanetbebe #grossesse #grossessearisque #complicationsgrossesse #grossessecompliquée #grossessesurveillee #proteinurie #hypertensiongrossesse #deuilperinatal #monpostpartum #traumatisme #accouchementtraumatisant #temoignage #truestory #vraievie #grossessedapres


© 2018 Grossesse Santé contre la pré-éclampsie