Pré-éclampsie : Poème de Laura pour sa fille Louise

07 janvier 2022


Nous partageons aujourd'hui un témoignage différent sur la pré-éclampsie et HELLP syndrome. Voici le poème écrit par Laura, l'une de nos bénévoles, pour sa petite fille née trop tôt, Louise.

Nous en profitons pour remercier chaleureusement Laura pour son engagement dans l'association ❤️


« Lorsque Louise a eu 4 mois j’ai décidé de partager l’histoire de sa naissance sous la forme d’un poème. C’était tellement compliqué à expliquer. À travers rimes et métaphores, les fortes émotions ressenties ont pu être exprimées. Je l’ai intitulé “Trois mois trop tôt, c’est un tiers du gâteau"


Je suis suisse, mon mari est anglais. Au moment de la naissance de Louise, nous habitions Londres en Angleterre.

Je m’étais plainte à plusieurs reprises auprès des spécialistes qui suivaient ma grossesse. Je souffrais d’une forte douleur épigastrique, d’une vision trouble et de migraines. Ils m’ont donné du Gaviscon®, médicament pour les brûlures d’estomac, et m’ont répondu que c’était normal d’avoir des douleurs à 28 semaines de grossesse, le bébé grandissait. On m’a répondu "Bonnes vacances" quand je leur ai demandé si je pouvais passer le week-end de Pâques dans le sud de la France. Nous sommes donc partis.

J’ai donné naissance à Louise 60 heures plus tard, à l’étranger, loin de nos familles et du reste. Le diagnostic était une pré-éclampsie sévère et HELLP syndrome avec plusieurs défaillances d'organes et une inflammation au cerveau. Nous sommes restés 10 semaines à Marseille ; Louise à l’hôpital et nous nous habitions à la maison Ronald McDonald, une fondation qui héberge les parents d’enfants hospitalisés. Nous sommes rentrés en rapatriement médical sur Londres pour terminer l’hospitalisation de Louise. Deux semaines plus tard, Louise est rentrée à la maison, un jour après son terme. »


#lapreeclampsieparlonsen #ensemblecontrelapreeclampsie #hellpsyndrome #preeclampsie

















0 commentaire