Témoignage sur la prééclampsie post-partum

« Bonjour, je m'appelle Elodie, j'ai 36 ans et je voudrais témoigner sur la prééclampsie post accouchement.

J'ai accouché le 16 janvier d'une petite fille de 4kg520 par césarienne. Nous avons quitté la maternité à J7 avec une tension parfois un peu haute à faire contrôler par la sage-femme à la maison.

À J8 et J9, je fais pipi du sang, ma tension est à 16/9 et j'ai des maux de tête. Ma sage-femme me renvoie à la maternité qui nous transfère sur un autre établissement. Examen gynéco : RAS, scanner des voies urinaires : RAS, mais protéinurie à 8.57g pour moi et, ma fille pour une perte de poids de plus de 10% du poids de naissance.

Nous voilà donc transférées. Nous prenons la décision avec le papa de stopper l'allaitement et ma fille reprend rapidement du poids. Pour ma part consultation aux urgences où tension à 13/8 et protéinurie à 0.02g, je crois. On me renvoie donc auprès de ma fille. Je suis soulagée, pas de prééclampsie.

Nous sortons à J11 et je suis réhospitalisée dans ma maternité pour des maux de tête violents et une tension toujours aux alentours de 16/9.

À J13, ma tension est à 18/10, les maux de tête toujours présents. Je passe une Irm afin d'éliminer une thrombophlébite cérébrale. L'examen est normal.

À J16 de mon accouchement, je sors avec un traitement pour la tension et un suivi cardio à réaliser. Diagnostic prééclampsie à distance de l'accouchement.

Nous avons eu très peur. Il est donc important pour moi de témoigner et de montrer qu'après l'accouchement la prééclampsie est possible...»


#preeclampsie #eclampsie #hellpsyndrome #prema #bebepremature #neonat #maman #bebepoidsplume #accouchementenurgence #cesariennedurgence #cesarienne #superbebe #monpostpartum #mamanwarrior #mamanetbebe #grossessearisque #complicationsgrossesse #grossessecompliquée #proteinurie #hypertensiongrossesse #deuilperinatal #traumatisme #accouchementtraumatisant #grossessesante #temoignage #histoirevraie #truestory #reallife #vraievie #premature #postpartum



© 2018 Grossesse Santé contre la pré-éclampsie