Visuel femme enceinte
logo grossesse sante

15 000 mamans sont touchées chaque année en France par la prééclampsie, une complication de la grossesse grave pour la santé des mamans et de leurs bébés.

Nous voulons informer et promouvoir la recherche pour protéger leur santé et leur vie.

On parle de nous :

Logo Emission La Maison des Maternelles
Logo magazine Parents
Logo site magic maman
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
Visuel future maman

Notre mission contre la pré-éclampsie

Environ 15 000 femmes sont touchées chaque année en France par une complication grave de la grossesse, appelée pré-éclampsie.

La pré-éclampsie et les troubles apparentés (tels que le syndrome HELLP et l’éclampsie) peuvent avoir des conséquences très graves pour la mère et l’enfant.

L’Association Grossesse Santé contre la pré-éclampsie est une communauté de patientes qui s’efforce d’agir contre la pré-éclampsie, en travaillant autour de trois axes :

  • Information et prévention de la pré-éclampsie,

  • Promotion de la recherche sur la pré-éclampsie (diagnostic, prise en charge et prévention)

  • Information et prévention des risques en cas de nouvelle grossesse et des risques à long terme pour la santé, auprès des femmes ayant eu une pré-éclampsie, et de leurs médecins.

Avec votre aide, nous agissons pour protéger la santé et la vie des mamans et de leurs bébés.

Photo Aurélie et son bébé

Notre association est constituée de mamans qui ont toutes été touchées, à des degrés plus ou moins graves,

par la pré-éclampsie.

Certaines ont « juste » eu une prééclampsie. Pour une autre, ceci a été aggravé par un syndrome HELLP, et pour une autre, une éclampsie.

Certaines se sont rétablies juste après l’accouchement, et d’autres étaient si gravement touchées qu’elles ont dû séjourner en soins intensifs.

Enfin, certaines ont vu leur enfant naître avec une (très) grande prématurité. Certaines ont pu rentrer avec lui à la maison, et d’autres n’ont pas eu cette chance.

La pré-éclampsie n’arrive pas qu’aux autres, puisqu’elle survient dans 2% des grossesses. Et elle peut en plus être le signe précurseur d’autres problèmes de santé. C’est pour cela que nous nous sommes regroupées pour aider les mamans touchées et leurs bébés.

Notre équipe

photo Céline et son bébé

Notre comité scientifique expert de la pré-éclampsie

​Nous sommes aidés par un comité scientifique composé d'experts de la pré-éclampsie, et de ses conséquences pour la santé des mamans et de leurs bébés. Nous les remercions énormément de leur soutien :

  • Olivier Baud, Professeur de Pédiatrie, Genève

  • Alexandra Benachi, Professeur de Gynécologie-Obstétrique, Clamart

  • Bruno Carbonne, Professeur de Gynécologie-Obstétrique, Monaco

  • Fabienne Cautru & Ariane Danjaume, Psychologues, Paris

  • Catherine Deneux-Tharaux, INSERM, Paris

  • Morgane Duval, Psychologue clinicienne et Psychothérapeute, Paris

  • Paul Guerby, Gynécologue obstétricien et chef de service, Toulouse

  • Alexandre Hertig, Professeur de Néphrologie, Paris

  • Amel Mahdi-Basli, Gynécologue, Saint-Denis (IDF)

  • Frédéric Mercier, Professeur d'Anesthésie-Réanimation, Clamart

  • Olivier Morel, Professeur de Gynécologie - Obstétrique, Nancy

  • Claire Mounier-Vehier, Professeur de Médecine Vasculaire et Hyper Tension Artérielle, Présidente de la Fédération Française de Cardiologie, Lille

  • Olivier Parant, Gynécologue-obstétricien, CHU de Pointe à Pitre, Guadeloupe

  • Priscille Sauvegrain, Sage-Femme clinicienne et chercheure en santé publique, Paris

  • Véronique Tessier, Sage-Femme, Paris

  • Vassilis Tsatsaris, Professeur de Gynécologie - Obstétrique, Paris

  • Elodie Zana-Taieb, Docteur en Pédiatrie, Paris